Avis "La Passe-miroir" (tome 1: "Les fiancés de l'Hiver") de Christelle Dabos


Bonjour à vous!

Je suis de retour avec une nouvelle lecture qui s'achève dans le cadre du Mois de la Fantasy, et il s'agit du premier tome de "La passe-miroir" qui s'intitule "Les fiancés de l'Hiver" et qui a été écrit par Christelle Dabos.
C'est un récit dont j'ai beaucoup entendu parlé sur Booktube et sur Instagram, et que j'avais acheté il y a un petit moment tout de même.
Avec tous les bons avis que j'avais pu lire ou écouter à son propos, je m'attendais à une grande découverte... Est-ce le cas ?  Suspens!

Voici le résumé:

"Sous son écharpe élimée et se lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers: elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel."

Tout d'abord, parlons des petits détails comme nous en avons l'habitude: le livre est composé de 519 pages sur lesquelles l'écriture est plutôt grande (étant donné que c'est de la jeunesse), ce qui m'a permis une lecture assez rapide.
Le récit est découpé en chapitres assez courts, une chose que j'apprécie particulièrement, car je trouve que ça permet de mieux se repérer quand on reprend sa lecture.

Parlons maintenant de l'univers qui entoure cette histoire, on nous explique que c'est un monde découpé en arches, et que sur chaque arche vit une communauté avec ses propres distinctions.
Les décors et particularités de chaque arche nous sont bien présentés, mais ce qui m'a le plus marqué est le développement de la spécificité de chaque clan.
On voit bien la différence entre chacun, que ce soit dans les pouvoirs, les habitudes, traditions...
C'est une chose que j'ai appréciée.
Ainsi, les personnages que l'on suivait étaient plus compréhensibles et par conséquent bien construits.

Au niveau de l'histoire, elle se déroule à travers les yeux d'Ophélie donc c'est à elle qu'on s'identifie et on découvre tout en même temps qu'elle.
Je trouve ça bien que le personnage principal soit féminin, ça change un peu.
Au niveau de son caractère, c'est assez différents des schémas qu'on a l'habitude de croiser: elle n'est pas forcément la plus belle, ni la plus courageuse ou gracieuse, mais elle reste un personnage que l'on retient et qui est hors du commun.
Pour ce qui concerne Thorn, appart qu'il est désagréable et fermé comme une huître, on ne sait pas grand chose, même si on a quelques précisions vers la fin du récit. Il fait donc un peu partie de l'énigme qu'est devenue la vie d'Ophélie.

Au début de ma lecture, une petite chose m'a "déplu", parce que j'ai eu la sensation que c'était quelque chose qu'on avait tendance à souvent voir: Mademoiselle doit absolument se marier, elle n'en a pas du tout envie, mais elle est obligée sous peine d'être gravement punie, etc...
Au fils des pages, on se rend compte que ça ne va pas vraiment être le sujet principal, et finalement j'ai été rassurée et plutôt bien surprise.

On fait face à des découvertes, du suspens, il n'y a pas un passage que j'ai trouvé long!

En somme, c'est un récit que j'ai trouvé original de part l'univers, et les personnages. J'ai été happée par les interrogations que provoquaient en moi le déroulement de l'histoire. Je me suis attachée à Ophélie, et j'ai plutôt hâte de me procurer le deuxième tome pour pouvoir connaître la suite car le livre se termine d'une manière qui m'intrigue fortement.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cette chronique est maintenant terminée! J'espère qu'elle vous a plu. Et vous? Vous l'avez déjà lu, ce livre ?

A bientôt!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Avis "L'Aîné" de Christopher Paolini

Bilan: Mois de la Fantasy